AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Curieuse destination

Aller en bas 
AuteurMessage
Libellune
Rédac' chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1147
Age : 34
Localisation : sous un sarment de vigne lotois
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: [nouvelle]Curieuse destination   Dim 23 Déc 2007, 10:40

Un nouveau texte, il s'appelle Curieuse Destination :

Une vallée trempée par une pluie récente… L’effluve et le clapotis d’un ruisseau… Une clairière enserrée par une forêt enroulée d'une écharpe de brume et foudroyée de rayons de lune… Il fait sombre…
Tu es là, planté dans ce décor sans comprendre comment tu peux y être… Aucun bruit… De curieuses volutes vaporeuses tournent autour de toi…
Tu as froid aux jambes, alors tu remontes tes chaussettes… Surprise ! Ce ne sont pas celles que tu portes habituellement : elles sont multicolores… En te baissant pour constater cette curiosité, tu entends un cheval hennir… Loin… Trop loin pour être certain que ce soit un cheval…
L’animal s’approche… Tu le sens… Tu n’as pas plus peur que froid mais tu es envahi par les émotions…
Et voici que la créature déchire le brouillard… Elle s’avance… C’est une licorne ! Tu l’attends depuis si longtemps, et au fond de toi une sensation étrange te dit qu’elle t’attendait aussi…
Elle se dresse devant toi, elle est splendide, sa corne brille et un halo de luminescences se diffuse autour d’elle… Puis elle se met à marcher lentement tout autour de toi en te dominant majestueusement…

Après quelques instants elle s’immobilise et te regarde… Ses yeux noir ébène t’observent fixement… Ton corps tout entier s’est soudainement figé… Désormais, les volutes qui t'entouraient flottent autour de la licorne, créant une bulle qui vous isole du reste de l'environnement.
L’atmosphère devient pesante et une ambiance particulière se dégage de cette rencontre ahurissante… Vos regards s’entrecroisent et se mêlent…
Tu ne sais pas combien de temps vous allez rester ainsi mais un curieux sentiment de protection te rassure…
Puis, petit à petit, au loin, étouffée par la brume, tu entends comme une voix… ou plutôt un murmure… Bizarre…

Dans un mouvement d'une extrême douceur, la licorne se retourne et commence à marcher… Elle tourne la tête, son regard t'invite à la suivre… Sans aucune résistance, comme un automate guidé par une force mystique et à ton grand étonnement, tu te mets à l’accompagner… Comme si elle était ton guide… De toute évidence cette marche va vous mener quelque part… Mais où ?

Vous suivez un chemin en terre, de petites fleurs multicolores dont tu ignore le nom en parsèment les flancs… Cela donne l’impression que les arbres se sont écartés pour vous laisser passer…
Dans cette ambiance particulière, tu entends toujours cette voix qui susurre dans le lointain et qui escorte votre marche… Est-ce vers elle que vous vous dirigez ? Seule la créature sait où elle te mène… Mais bizarrement tu as confiance… Au fond de toi tu as la curieuse impression que tu vas découvrir quelque chose de fabuleux…

La voix se rapproche… Tu l’entends de mieux en mieux… Mais ce n’est pas une voix : plutôt un chant ou des pépiements d’oiseau… Tu ne sais pas… Tu entends aussi des rires, des rires enfantins remplis de tendresse et de facétie… Il y a plusieurs êtres, c’est certain… Vous marchez encore…
Tu aperçois enfin la fin du parcours… Mais il n’y a rien de plus… Juste toi, la licorne et la pénombre… Tu te sens tout drôle, ce sentiment de protection que tu avais tout à l’heure s’est soudainement envolé… Les volutes, quant à elles, s’évaporent et te libèrent petit à petit comme pour te dire que c’est ici que vos chemins se séparent… La créature te fixe, et cela te rassure… Puis elle regarde vers le buisson qui se trouve en face de vous… Quelque chose d’indescriptible te pousse à scruter à l’intérieur… Et la licorne te regarde d’un air insistant…
Voyant ton hésitation, la bête se cabre… Quelle frayeur ! Elle prend ensuite ta main dans sa bouche pour que tu la caresses…
Elle est si douce… Tu te sens mieux et tu as légèrement retrouvé ta confiance en elle… Elle se laisse faire, tu lui caresses l’encolure… Sa chaleur t’envahit…
Tu ne sais pas pourquoi mais cette force mystérieuse te pousse à aller voir ce qu’il se cache derrière ce bosquet…

Tu t’avances en hésitant… La licorne t’accompagne d’un regard bienveillant et rassurant… Tu te trouves maintenant seul devant ce feuillu, tu le touches, l’observes…Tu te demandes si tu as raison de faire ça… Que se cache t-il de si extraordinaire pour qu’une licorne te fasses découvrir cet endroit ? Et pourquoi une licorne ?
Mais ton insatiable curiosité balaye toutes ces interrogations…
La licorne te pousses alors avec son museau, elle s’impatiente… Tu prends donc ton courage à deux mains et tu écartes le branchage…

Tu mets ta tête dans le buisson… Une lueur te brûle les yeux… Tu recules, étourdi… Puis, après avoir repris tes esprits, tu replonges la tête… Maintenant la lueur s’est atténuée et tu peux apercevoir ce qui se cache ici…
La mélodie venait donc de là… Tu te glisses à l’intérieur du bosquet… Tu te sens comme aspiré… Tu te fais légèrement griffer par une branche mais tu te retrouves dans un univers absolument merveilleux… La musique se fait de plus en plus forte… Tu décides donc de trouver d’où ça vient… Tu avances… Tu n’es plus très loin…

Ca y est… C’est ici… Tu en es sûr… Plus que quelques pas… Et soudain…
Tu n’en crois pas tes yeux… Devant toi se dresse une dizaine de petites flammes colorées… Des feux follets ? C’est ahurissant… Mais plus tu les observes et plus tu te rends compte que ce ne sont pas des feux follets… Oui, on dirait plutôt… On dirait des fées !! Oui, ce sont bien des fées que tu vois là… Des fées qui chantent et qui dansent en formant un cercle… Tu te caches pour les observer… C’est un spectacle absolument fantastique… Tu n’aurais jamais pu imaginer ça, même dans tes rêves les plus fous…

Mais petit à petit tu te sens envoûté par ce chant, hypnotisé… Puis, sans comprendre pourquoi, tu sens une énergie irrésistible t’envahir… Elle te force à entrer dans la danse de ces petits êtres merveilleux et tu sens alors en toi une espèce d’euphorie maligne qui te fait perdre le contrôle de tout ton corps… Tu finis par te lever pour entrer dans le cercle des fées…

Tu te mets à danser au milieu du cercle de ces enchanteresses, tu te sens guilleret et tu ne fais plus attention à rien… Ensuite, une d’elle te saisit par le bras pour que tu rejoignes la ronde avec elle et les autres… Au moment où elle te touche, tu ressens une douleur…
Mais très vite réabsorbé par la beauté captivante des fées, tu te remets à danser…

Tu danses… Tu danses… Depuis des heures… Il commence à faire chaud… Tu ne sens plus ton corps… Tu ne penses plus… Tu ne vois plus le paysage tant il tourne…
Tu sens que des petites mains s’agitent et s’affairent tout autour de toi mais tu n’y prêtes pas vraiment attention… Puis, tu te sens de plus en plus bizarre, tu ressens des picotements dans chaque partie de ton corps… Le Cercle des Fées est maintenant devenu une fournaise… Tu as très chaud…Que se passe t-il ?
Tu essaies de regarder autour de toi mais ta vision est brouillée… Tes pieds sont tellement douloureux que tu as l’impression qu’ils sont en train de pousser… Tu t’affoles…
Tu te dis que c’est impossible et que tu es en train de rêver mais effectivement tes pieds sont en train de s’allonger… Que t’arrive-t-il ? Tes bras aussi sont en train de changer, ils deviennent plus fins et tes doigts plus longs...

C’est un cauchemar, tu vas te réveiller… Mais ce processus ne s’arrête pas… Tu perçois une affreuse douleur remonter dans ton dos… Tu essaies de tourner la tête… Et tu vois quelque chose dépasser au-dessus de tes épaules…
Une vision affreuse te glace le sang : entre tes omoplates sont en train de pousser des ailes… Noooooooon !! Tu hurles, tu te débats pour essayer de lâcher les mains de ces ensorceleuses immondes qui te transforment en leur semblable…

Puis, tout à coup, plus rien… Tu ouvres les yeux… Tu es allongé par terre… A côté de ton lit… Tu ne sais plus où tu en es, si ce n’était qu’un rêve ou bien la réalité… Puis tu te lèves… Tu regardes ton grand lit défait en pensant que tu as mal dormi… En effet, tu as des courbatures partout… Tu as mal aux jambes, aux bras, au dos… Tes épaules sont contractées et tu vas jusque dans la salle de bains en te les frottant…
Tu sens quelque chose de curieux… Comme une boursouflure… Tu enlèves le haut de ton pyjama et tu regardes…

Tu vois deux longues balafres qui te rappellent étrangement…

Non, impossible…

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Curieuse destination
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Destination ultime 1-2-3- et 4
» Destination Philippe Ebly par Dominik Vallet
» Curieuse cavité
» Euh... mauvaise destination ?
» Destination Finale 5 - 29/08/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Fanzine Siria :: Atelier :: Productions :: Ecrits-
Sauter vers: