AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [AT1 gourmandise]Demande d'illustrations

Aller en bas 
AuteurMessage
Libellune
Rédac' chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1147
Age : 35
Localisation : sous un sarment de vigne lotois
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: [AT1 gourmandise]Demande d'illustrations   Sam 17 Mai 2008, 20:10

Bonjour à tous, le gagnant du 1er appel à textes a été choisi. Il nous reste maintenant à illustrer son texte en 2 ou 3 images.

Les fautes n'ont pas été corrigées encore. Les illus sont a rendre pour le 15 juin au plus tard !!! Merci à vous !

Voici le texte : La Fée dans la Rose

- Tu ne devrais pas faire ça Mélusine…
- Et pourquoi donc ? Qu'est-ce que ça change que je le fasse ou pas ?
- Rien, rien du tout. Mais ne crois-tu pas que tu en as déjà eu assez pour cette lune ? En plus, elle est toute innocente, toute pure. C'est de la gourmandise plus qu'autre chose.
- Exactement ma chère Sylvine ! De la gourmandise pure et simple !

La petite fille se redressa sur un coude puis s'assit sur son lit. A côté d'elle, sa veilleuse éclairait la pièce d'une douce et paisible lueur bleue, repoussant vaillamment les ombres trop obscures et éclairant les traits fins de la frêle demoiselle. La clarté diffuse entourait le visage d'un halo iridescent, teintant les cheveux roux et les yeux verts d'une lumière océane.
Quel âge avait-elle ? Trois ans, pas plus. Et pourtant, malgré l'heure, la fillette était tout à fait réveillée. Cela faisait un long moment qu'elle ne dormait plus en vérité. Sortant délicatement de son lit telle une chrysalide hors de son cocon de soie, elle avança à pas feutrés sur la moquette de sa chambre, attentive à ne pas faire de bruits. L'enfant s'approcha de la fenêtre et regarda le jardin de sa maison.
Sous la lune, elle le reconnaissait à peine. Elle attendit quelques secondes, le temps que son cœur se calme et écouta attentivement. Elle n'entendit rient tout d'abord, comme si la nature se savait espionnée, puis les bruits revinrent doucement, les uns après les autres. Le crissement des insectes, la brise dans les branches. Le hululement d'une chouette au loin. Et parmi tous ces sons, celui qui la maintenant éveillée. Il provenait du massif de fleur, celui avec les roses rouges et les blanches, aucun doute là-dessus.
La petite fille fit demi-tour et, se dressant sur la pointe des pieds, atteignit la clenche de la porte de sa chambre et l'abaissa. Elle se retrouva face à un grand couloir sombre. Ici, aucune veilleuse ne la protégeait. Serrant ses petits poings, motivé par les bruits de l'extérieur, l'enfant fit un pas dans les ténèbres, puis un second.
- Maman ? appela-t-elle doucement.
Aucun son ne sortait de l'obscurité. Seule une froide et impalpable menace émanait du couloir. La fillette recula d'un pas.
- Maman ? répéta-t-elle, intimidée.
Un bruissement de couverture que l'on rejette se fit entendre, puis le cliquetis d'une poignée de porte. Une lumière salvatrice jaillit d'une pièce qui donnait sur le couloir et une femme apparut.
- Qu'est-ce qu'y a Viviane ? demanda la mère en baillant. Il faut dormir, l'est plus l'heure d'gambader…
La femme s'approcha, du pas hésitant de celle qui vient d'être tirée d'un profond sommeil et s'accroupit près de sa fille, une main sur les cheveux.
- J'ai entendu quelqu'un pleurer dehors maman, dit Viviane.
L'instinct maternel prit immédiatement le dessus sur la fatigue de la jeune mère et l'éveilla tout à fait. Si Viviane entendait quelqu'un dehors, c'est qu'il y avait un intrus dans le jardin. Elle se releva précipitamment, attirant sa fille à elle.
- Reste près de moi, ordonna-t-elle.
Comme comprenant la réflexion qu'avait suivie sa mère, Viviane se défit de l'étreinte et leva ses yeux comme des émeraudes vers le visage inquiet.
- Maman, ça venait des roses. Personne ne peut se cacher dans les roses. En plus, on dirait une petite fille qui pleure. Viens écouter avec moi !

- La dernière fois que tu as essayé ce stratagème, Mélusine, tu n'as pas réussi. Les propriétaires du jardin ont fait appel à un prêtre pour exorciser les fleurs ! Rappelle-toi, ils pensaient que l'esprit de leur fille aînée morte revenait les hanter.
- Oui, je me souviens ! Mais cette fois-ci, ce sera différent. Tu sens comme moi comment la petite est sensible à tout ce qui l'entoure. J'en suis presque à me demander si ce n'est pas une enfant de notre Royaume échangée par les Changelins… Elle n'en sera que plus délectable !

- Alors, tu entends maman ?
Viviane et sa mère étaient maintenant toutes deux à la fenêtre de la chambre. La femme avait beau tendre l'oreille, elle n'entendait aucun pleur ou gémissement d'aucune sorte. Son cœur qui battait toujours la chamade commença à reprendre un rythme normal. Il n'y avait personne dans le jardin. Par précaution, elle vérifia tout de même que la fenêtre de la chambre de sa fille était bien fermée puis s'autorisa un soupir de soulagement.
- Non ma belle, je n'entends rien. Ce devait être un rêve, rien d'autre.
- Mais ça ne peut pas être un rêve ! J'entends encore quelqu'un pleurer !
La mère posa le dos de sa main sur le front de sa fille. Elle n'avait apparemment pas de fièvre.
- Retourne te coucher, Viviane, dit la mère d'un ton qui n'admettait pas de réplique. Une fois que tu seras au lit, j'irais voir dans le jardin, mais pas avant.
La fillette obtempéra et retourna se mettre sous sa couverture. Il lui semblait à présent que les pleurs se muaient en supplication, en expression d'une douleur peu commune. Comment sa mère ne pouvait-elle pas entendre ?
- Bonne nuit Viviane. Et ne te relève pas.
- Oui maman… Bonne nuit…

Viviane ne savait combien de temps s'était écoulé depuis que sa mère était entrée dans la chambre. Couchée sur le côté, tournée vers la fenêtre, elle vit la lumière du jardin s'allumer tandis que sa mère vérifiait le massif de roses par acquis de conscience. Pourtant, les pleurs continuèrent malgré la présence de la femme et celle-ci ne semblait toujours pas les entendre.
L'éclairage extérieur s'éteignit et il ne subsista plus que le bleu de la veilleuse. Et les larmes. Et entre les sanglots, la fillette entendit un mot, la fillette entendit son prénom.
Viviane…
L'enfant retourna à la fenêtre, sûre de la conduite à tenir.
Viviane, aide-moi.
Elle tira à elle une caisse sur laquelle elle grimpa, arrivant ainsi à hauteur de la poignée de la fenêtre. Délicatement, sans faire le moindre bruit, elle ouvrit le battant. L'air frais envahit sa chambre, la faisant frissonner.
Au moment où Viviane enjambait le rebord, un lourd nuage vint se placer devant l'astre lunaire, obscurcissant la scène. La soudaine obscurité retint l'enfant, tout comme elle l'avait tétanisée dans le couloir.
Vi… Viviane…
La voix tremblait, disparaissait. Ce n'était plus qu'un filet de sons dans l'air, évanescent. Une lueur commença à pulser doucement du massif de fleur, éclairant bientôt le jardin comme la veilleuse éclairait la chambre et rassérénant Viviane. Serrant les points, s'armant de tout le courage dont elle était pourvue du haut de ses trois ans, la fillette s'assit sur le rebord de la fenêtre et se laissa glisser au sol. L'herbe mouillée accueillit ses pieds, ajoutant un peu plus à la froideur qu'elle ressentait. Devant Viviane, la lueur vacilla quelques instants avant de reparaître, maladive. L'enfant se précipita en avant, la rose qui pleurait se mourait ! La fleur dont s'échappaient les sanglots et la lumière se trouvait au cœur du massif. Se griffant les avant-bras sur les épines, la fillette tendit les mains vers la rose. Une ombre s'agitait en son sein, comme se tordant sous les assauts de la douleur.

- Cette odeur n'est-elle pas enivrante Sylvine ? Allez, laisse-toi tenter ! Ca ne changera rien pour elle.
- Non merci. Même si je me dois d'avouer que sa chair est blanche et ferme… que son sang fleure bon, que ses yeux sont doux et inquiets… Non, il ne faut pas ! Pas cette petite fille, j'en ai déjà eu assez cette lune !

Viviane toucha les pétales de la rose et celle-ci s'ouvrit en réponse. En son cœur, deux fées la regardaient. L'une d'entre elle semblait au plus mal. Là où la première avait des ailes diaphanes et brillantes, un corps blanc et magnifique, la seconde avait ses ailes racornies et la peau cendreuse.
- Viviane… murmura la malade.
L'enfant saisit le plus délicatement du monde la moribonde. La lune réapparut, éclairant à nouveau la scène et prodiguant à Viviane une beauté irréelle. La fillette ouvrit la bouche pour parler, mais sa face se tordit soudain de peur et de douleur. De surprise, elle lâcha la fée mais celle-ci s'envola. Levant la main devant ses yeux, Viviane vit nettement deux balafres rouges barrer sa paume.
Elle n'eut même pas le temps de crier ou de faire demi-tour et tenter de fuir… Les griffes de Mélusine lui ouvrirent la gorge d'une incision fine et précise, acquise par des siècles de meurtre. Voletant devant la fillette, la fée lui offrit comme dernière vision avant l'au-delà celle d'une créature aux yeux flamboyants d'envie et de folie, aux lèvres retroussées sur des dents comme des rasoirs…

Au matin la seule chose qui subsistait du passage de Viviane dans le jardin étaient, quelques vêtements en lambeaux et quelques fleurs blanches, à présent teintées du rouge du sang de l'enfant…

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libellune
Rédac' chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1147
Age : 35
Localisation : sous un sarment de vigne lotois
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: [AT1 gourmandise]Demande d'illustrations   Ven 23 Mai 2008, 19:03

UP

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Modo'secrétairienne


Féminin
Nombre de messages : 427
Age : 30
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: [AT1 gourmandise]Demande d'illustrations   Mar 03 Juin 2008, 21:41

Je ne sais pas si je pourrais l'illustrer, mais j'ai trouvé l'histoire tres triste ;o; (et zolie^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lululol.canalblog.com
Libellune
Rédac' chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1147
Age : 35
Localisation : sous un sarment de vigne lotois
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: [AT1 gourmandise]Demande d'illustrations   Mer 04 Juin 2008, 00:08

ok... ^^

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libellune
Rédac' chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1147
Age : 35
Localisation : sous un sarment de vigne lotois
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: [AT1 gourmandise]Demande d'illustrations   Dim 08 Juin 2008, 12:02

Personne ???

Même pour une seule image ???

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Modo'secrétairienne


Féminin
Nombre de messages : 427
Age : 30
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: [AT1 gourmandise]Demande d'illustrations   Lun 09 Juin 2008, 21:51

Je peux te faire un dessin ou deux, mais à partir du 12 juin seulement^^""
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lululol.canalblog.com
Libellune
Rédac' chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1147
Age : 35
Localisation : sous un sarment de vigne lotois
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: [AT1 gourmandise]Demande d'illustrations   Ven 13 Juin 2008, 20:39

J'ai donc 6 belles illustrations pour ce texte !!!

Merci à Little Ju ainsi qu'à Jacques et Laurence pour leur superbe travail.

L'appel à illustrations pour ce texte est donc clos, le sujet verrouillé.

Vous pouvez faire d'autres illustrations pour le fanzine, sans thème particulier hormis la féerie (dragons, trolls, sorcière etcetcetc)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [AT1 gourmandise]Demande d'illustrations   

Revenir en haut Aller en bas
 
[AT1 gourmandise]Demande d'illustrations
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» demande d illustrations pour s illustrer I
» Demande d'avis sur Illustration
» Les illustrations de Thomas Nast
» JAMBA AKA' GARY [ Illustrations. ]
» lettres chargées ( demande de renseignements )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Fanzine Siria :: Atelier :: Productions :: Illustrations-
Sauter vers: